Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les abeilles

Et je sais qu’il y en a qui disent : ils sont morts pour peu de chose. Un simple renseignement (pas toujours très précis) ne valait pas ça, ni un tract, ni même un journal clandestin (parfois assez mal composé). A ceux-là il faut répondre :
« C’est qu’ils étaient du côté de la vie. C’est qu’ils aimaient des choses aussi insignifiantes qu’une chanson, un claquement des doigts, un sourire. Tu peux serrer dans ta main une abeille jusqu’à ce qu’elle étouffe. Elle n’étouffera pas sans t’avoir piqué. C’est peu de chose, dis-tu. Oui, c’est peu de chose. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu’il n’y aurait plus d’abeilles. »
 
Jean Paulhan
« L’abeille », texte signé "Juste", paru dans Les cahiers de Libération en février 1944

Les rendez-vous

Vendredi 12 mai à 18 h, aux Archives départementales à Charleville-Mézières, dans le cadre des vendredis de l'histoire de la Société d'Histoire des Ardennes, conférence de Grégory Kaczmarek : "La grande grève revinoise de 1907 : cinq mois de combats ouvriers".

Vendredi 16 juin à 18 h, aux Archives départementales à Charleville-Mézières, dans le cadre des vendredis de l'histoire de la Société d'Histoire des Ardennes, conférence de Philippe Lecler : "Pol Renard, un héros de la Résistance".

 

 

21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 13:31
La deuxième guerre mondiale a coûté la vie à 8.938 cheminots. 15.977 ont été blessés.
Parmi eux 809 fusillés, massacrés, et 1.157 morts en déportation pour faits de Résistance.

Un site est désormais consacré aux hommes du rail, résistants et/ou victimes des Allemands pendant la Seconde guerre mondiale. RAIL et MÉMOIRE est une association, créée à l'initiative de cheminots actifs et retraités, qui se propose de redonner à ces combattants victimes du nazisme un visage et une histoire. Rail et Mémoire, selon ses concepteurs, est " un travail en évolution: documents, articles, photos seront rajoutés de façon régulière en fonction de nos découvertes. Nous ne sommes pas des historiens, de simples cheminots voulant rendre honneur à leurs ainés. Ce travail tente de réunir ce qui est épars, tout simplement."
Par ailleurs, l'équipe de recherche de l'asociation est partenaire de l'ARMREL (Association pour la Recherche de la Mémoire de la Résistance en Eure-et-Loir).



   

Partager cet article

Published by philippe lecler - dans Actualité
commenter cet article

commentaires