Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les abeilles

Et je sais qu’il y en a qui disent : ils sont morts pour peu de chose. Un simple renseignement (pas toujours très précis) ne valait pas ça, ni un tract, ni même un journal clandestin (parfois assez mal composé). A ceux-là il faut répondre :
« C’est qu’ils étaient du côté de la vie. C’est qu’ils aimaient des choses aussi insignifiantes qu’une chanson, un claquement des doigts, un sourire. Tu peux serrer dans ta main une abeille jusqu’à ce qu’elle étouffe. Elle n’étouffera pas sans t’avoir piqué. C’est peu de chose, dis-tu. Oui, c’est peu de chose. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu’il n’y aurait plus d’abeilles. »
 
Jean Paulhan
« L’abeille », texte signé "Juste", paru dans Les cahiers de Libération en février 1944

Les rendez-vous

Vendredi 10 mars à 18 h, aux Archives départementales à Charleville-Mézières, dans le cadre des vendredis de l'histoire de la Société d'Histoire des Ardennes, conférence de Xavier Chevalier : "Le Kronprinz, mythes et réalités".

 

 

 

26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 17:35
Un dossier d'informations très complet sur  un sujet d'actualité : "La mémoire des enfants de la Shoah au CM 2", à lire et à méditer, rassemblant tous les points de vue sur une question qui fait polémique... Sur ce point, parmi les pistes de réflexion, Simone Veil a plaidé pour «autoriser, inciter à faire des travaux qui permettent aux enfants de se grouper dans une classe non pas vers un enfant en particulier mais vers telle situation dans telle ville» (Libération du 27 février), ce qui me semble, si on m'autorise une opinion, la meilleure des démarches (et celle que nous avons adopté récemment avec plusieurs classes pour la commémoration de la déportation de la famille Cyminski à Rethel).

L'hommage-témoignage bouleversant de Denise Richard-Ognois, ("Tes larmes, Maman, tes larmes silencieuses"), dont la mère, Marie-Thérèse, fut fusillée au bois de la Rosière, à Tournes, le 29 août 1944.

Partager cet article

Published by philippe lecler - dans Documents
commenter cet article

commentaires